• Deutsch
    • Französisch
    • Englisch
    • Italienisch
    • Spanisch

8 sites marocains classés comme patrimoine mondial de l’UNESCO

sites marocains

Un site classé comme patrimoine mondial de l’UNESCO est un site unique, géographiquement et historiquement identifiable. Il possède également une valeur culturelle scientifique ou physique particulière. Plus que tout autre pays africain, le Maroc compte aujourd’hui neuf sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ces sites marocains sont créés par des civilisations il y a des siècles. Ils témoignent l’authenticité du Maroc. Dans ce présent article, on vous invite à découvrir les huit sites marocains classés comme patrimoine mondial de l’UNESCO.

La médina de Fès

Fondée au XIIe siècle, la médina de Fès est la plus ancienne des quatre cités impériales du Maroc. Toute l’élite politique et intellectuelle du Maroc est formée jusqu’au XXe siècle.

En 1981, la vieille ville de Fès était classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle était le premier site inscrit. Elle a une architecture particulièrement riche avec des palais, des tombeaux, des mosquées et des souks.

Le site archéologique de Volubilis

Dans le but de contrôler l’Afrique du Nord, vers l’an 40 après J.C., les Romains envahissaient la ville et établissaient un quartier général. Ils ont créé de nombreux monuments et places qui font le charme d’une cité romaine (forum, capitole, rues commerçantes, basilique, toutes les spécificités romaines y compris les thermes).

En 1997, une partie du site a été classée patrimoine mondial de l’UNESCO, mais c’est en 2008 que la totalité (42 hectares) a été inscrite.

La médina de Marrakech, un des sites marocains très réputés

Pendant des siècles, la médina de Marrakech est utilisée comme un simple camp de caravaniers. Elle a commencé à prendre de l’ampleur en 1062 sous l’impulsion de Youssef Ibn Tachfine, le premier souverain de la dynastie Almoravide.

Très tôt, Marrakech est devenu la capitale du Maroc. De ce fait, sa médina se développe et s’orne de nombreuses mosquées. Aujourd’hui, tout le monde peut la visiter.

La visite de la médina de Marrakech commence par la place Jamaa el Fnac et s’étend dans le vaste souk.

La ville historique de Meknès

Meknès est la cité des guerriers. Son nom est donné par la tribu amazigh Meknassa. Meknès signifie « le guerrier » en tamazight, mais son surnom couramment est «la ville aux cent minarets ».

La vieille ville de Meknès est fondée au IVe siècle. Elle est entourée de murailles d’une grande beauté. À l’intérieur, on y trouve des souks traditionnels et des mosquées. Elle est inscrite au patrimoine mondial en 1996. Il ne faut pas oublier également la fameuse menthe de Meknès pour la confection du thé.

sites marocains classés patrimoine mondial

La médina de Tétouan (ancienne Tittawen)

La ville de Tétouan est qualifiée comme un joyau andalou. Elle se trouve dans la pointe nord du Maroc, et tout près du sud de l’Andalousie. Elle est fondée au VIIIe siècle.

La médina de Tétouan est classée comme patrimoine mondial de l’UNESCO en 1997. Son architecture montre l’influence de l’Espagne dans la région.

Le quartier d’El Ensanche, principalement dans la partie ouest de la médina, a des allures typiques andalouses avec des bâtiments de 5 étages.

Le Ksar d’Ait Ben Haddou

Le Ksar d’Ait Ben Haddou est comme un château de sable. Le « ksar » est un mot arabe désignant un village fortifié, construit sur des contreforts et généralement près d’oasis. Le Ksar permet d’échapper à la chaleur du désert. Il possède des greniers servant pour le stockage des récoltes.

Le Ksar d’Ait Ben Haddou a été construit au XIe siècle et est situé dans la province d’Ouarzazate. En 1987, l’UNESCO l’a classé comme patrimoine mondial et il fait partie des sites marocains les plus réputés. Ce site possède une architecture typique du sud du Maroc.

Le Ksar d’Ait Ben Haddou est utilisé également comme décor dans de nombreux films (Gladiator, Indiana Jones, etc.) et séries (Game of Thrones, etc.).

La médina d’Essaouira (ancienne Mogador), un des sites marocains les plus connus

La ville fortifiée d’Essaouira est fondée par les Phéniciens au VIIe siècle avant J.C. Elle est située sur la côte Atlantique. Le nom Mogador ou « Amogdul » en berbère signifie « la bien gardée ».

À travers son urbanisme, la ville d’Essaouira révèle la présence européenne au Maroc à la fin du XVIIIe siècle. Grâce à ce titre qu’elle a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2001.

La ville portugaise de la Cité portugaise

L’ancienne ville portugaise est appelée El Jadida signifiant « la nouvelle ». Mais avant, les Romains et les Portugais la nomment Mazagan.

El Jadida est fortifiée dès 1542 et redevint finalement marocaine en 1769. Et aujourd’hui, elle porte encore les traces de cette présence portugaise.

Cette ancienne ville portugaise se trouve à une centaine de kilomètres de Casablanca. Elle est classée parmi les sites marocains appartenant au patrimoine de l’UNESCO en 2004. Elle est utilisée comme décoration de quelques films notamment à l’Othello d’Orson Welles.

 

Pour conclure, les sites marocains classés comme patrimoine mondial  montrent un mélange unique avec l’influence des arabes, espagnoles, françaises, portugaises et romaines. Ils s’étalent sur tout le territoire marocain, du nord au sud du pays. Ces sites vous partagent l’histoire. Alors, n’oubliez pas de les visiter lors d’un voyage au Maroc.