$("i.icon-flickr").addClass('fa fa-tripadvisor');

Les dangers les plus fréquents dans le désert de Sahara

danger à éviter dans le désert de sahara

Le désert de Sahara abrite certains des plus beaux paysages d’un autre monde de la planète. Cependant, c’est aussi l’un des environnements les plus difficiles. Le manque d’eau, la chaleur extrême et un terrain accidenté et parfois désorientant peuvent mettre en danger les randonneurs non préparés en quelques minutes. Pour faire face aux dangers que représente le désert, vous devez en premier lieu les connaître, ensuite vous y préparer et enfin avoir la capacité à improviser en toute situation.

desert de sahara

1. La soif

Biologiquement, l’être humain ne peut vivre sans eau. Dans un paysage aussi désertique que le Sahara, trouver de l’eau est une tâche particulièrement difficile. Les Arroyos, ruisseaux saisonniers qui coulent sous de fortes pluies ou dans des conditions humides, sont secs la plupart de l’année, et même des sources normalement fiables peuvent s’épuiser. La solution est ainsi de vous préparer.

Ne sous-estimez pas la quantité d’eau dont vous aurez besoin. Sous une forte chaleur, prévoyez d’emporter jusqu’à 4 à 6 litres d’eau par personne par jour. Assurez-vous également de réapprovisionner votre réserve dès que possible.

2. Le soleil

Cela ne vous tuera pas, mais attraper un coup de soleil est l’un des moyens les plus rapides de gâcher votre voyage. En effet, votre objectif est de passer du bon temps. Donc, il est important de prendre des précautions pour garantir un séjour agréable.

Lors de vos excursions dans le désert, couvrez-vous avec des vêtements longs et amples. Cela vous permettra de retenir l’humidité, mais également de protéger votre peau. Porter un chapeau et des lunettes de soleil sont également recommandés sans oublier d’appliquer de la crème solaire.

3. La chaleur

Les températures élevées ne sont pas seulement inconfortables. Si vous commencez à présenter des nausées, des étourdissements et de l’irritabilité, vous risquez de sombrer dans l’épuisement dû à la chaleur. Pour survivre à cette situation, la solution la plus fiable est de rester couvert et de s’hydrater. Par temps chaud et sec, attacher un bandana humide autour de votre cou et vous reposer à l’ombre autant que possible aide également.

4. Morsure et piqûre

Les serpents et les scorpions sont de petites créatures qui attirent une attention démesurée de la part des randonneurs qui se dirigent vers le désert. Et bien que nous comprenions la peur d’attraper soudainement une paire de crocs ou un dard dans la cheville, il y a une bonne nouvelle : la mort par morsure ou piqûre est rare, surtout avec un traitement rapide.

Respectez les créatures et elles vous respecteront. Ne retournez pas les pierres et ne mettez pas vos mains dans des recoins sombres, secouez vos bottes avant de les enfiler et ne harcelez pas ou n’essayez pas d’attraper un serpent.

En cas de morsure de serpent, restez calme. Une augmentation de votre rythme cardiaque répandra le venin plus rapidement. Prenez une photo du serpent si possible, puis nettoyez la plaie avant de le bander fermement et trouvez un médecin.

Piqué par un scorpion ? Si vous êtes un adulte en bonne santé et non allergique, vous n’êtes probablement pas en danger. Traitez comme une piqûre d’abeille, en appliquant des compresses fraîches pour réduire l’enflure et en prenant des anti-inflammatoires. Dans le cas contraire, si vous êtes engourdi ou avez des difficultés à avaler, il est impératif de faire appel au secours le plus rapidement possible.