Nos astuces pour marchander au Maroc

marchander au Maroc

Le Maroc vous a toujours fasciné, vous en rêvez, vous décidez de partir à l’aventure et d’y réserver vos vacances. Votre hébergement et vos bagages sont prêts. Le soleil, le marché en plein air et les tajines vous attendent, mais vous avez oublié quelque chose d’important : les règles à suivre ! Sachez que la politesse est importante au Maroc et que les règles sont différentes. Explorez les choses à faire et à ne pas faire et passez des vacances à Marrakech complètement immergées dans la foule, sans oublier de savoir marchander au Maroc.

Se renseigner au préalable

La base de toute négociation, c’est d’avoir déjà en tête une idée du prix de l’objet que vous souhaitez acquérir. Visitez d’abord différents magasins pour mieux comprendre les prix appliqués. Ou mieux encore, demandez à vos amis locaux leur estimation du prix. Vous pouvez les envoyés à votre place pour se renseigner des différents prix de l’article que vous souhaitez acheter.

Ne jamais avoir honte de négocier

Négocier est un art que les Marocains ont appris depuis leur enfance dans les rues et aux marchés. Oui, mais si le prix est fixe, pourquoi négocier ? Le prix peut être affiché, mais il n’est pas fixe. Si vous pouvez acheter 3 bananes pour le prix de 2 bananes, vous gagnez et le vendeur gagne. Un homme d’affaires ne vendra jamais ses produits à perte. Osez marchander au Maroc, vous ne perdrez rien si vous l’essayez, le pire des cas est que vous obtiendrez un « Non » et il n’y aura pas de perte.

Marchander est une histoire de patience et de pratique

La négociation n’est pas pour tout le monde. Tout le monde n’est pas né dans un pays comme le Maroc, car ils voient leurs parents et grands-parents négocier des fruits et légumes sur le marché. Ne paniquez pas, la négociation est patience et pratique. C’est comme les maths, plus tu t’entraînes, mieux c’est. Marchander au Maroc pour la première fois peut être compliqué, mais à long terme, cela deviendra plus facile. Concernant la patience, il faut savoir être patient lors de la négociation. Par exemple, vous aurez négocié un miroir à 300 (prix de base) pendant 40 minutes, pour enfin en avoir deux à 100. Tout est question de patience et de pratique.

Savoir négocier au Maroc

Restez toujours aimable et souriant

Soyez ferme dans la négociation, tout en étant détendu et amical. Vous devez communiquer avec votre homme d’affaires. Pour cela, vous pouvez essayer de communiquer en parlant de leurs pays, son histoire et sa culture. Nous aimons la négociation, car c’est aussi un moment de communication, et vous pouvez en apprendre beaucoup sur la culture du pays et du peuple. Les rues et les marchés sont les meilleures écoles pour apprendre à marchander au Maroc, pratiquer des langues ou découvrir l’histoire et la culture du pays. C’est également le meilleur moyen de connaître l’hôtel à Ouarzazate le plus sympa.

Ne jamais communiquer le prix que vous êtes prêt à donner

En Asie, on nous demande souvent « combien payez-vous » et sachez que votre prix en dollars ou en euros est 10 fois plus élevé que la monnaie locale. Par conséquent, lorsqu’ils vous demandent combien vous êtes prêt à payer, ils savent à l’avance que vous offrirez un prix beaucoup plus élevé que le vendeur ne le pense. C’est pourquoi il est absolument nécessaire de connaître le prix de votre produit auprès des locaux avant d’entamer toute négociation (voir règle 3). Divisez le prix d’achat par 2 pour lancer la négociation. Lorsque le prix semble trop élevé, divisez le prix que vous avez acheté par deux pour lancer la négociation. Cela vous permet de rouler lentement, mais surement à un prix raisonnable.