Thé à la menthe marocain : découvrez le whisky du berbère

thé à la menthe marocaine

Le Maroc est une destination touristique incontournable avec ces paysages typiques du Maghreb, ces paysages impressionnants, ses vues surprenantes, etc. Mais la particularité d’un voyage au Maroc se trouve également dans la richesse culturelle du pays. Dans cette optique, la gastronomie, mais surtout le thé à la menthe occupe une place importante non seulement en termes d’art culinaire, mais également en termes de tradition. Découvrez le légendaire thé à la menthe marocain, découvrez le whisky du berbère.

Boire du thé à la menthe est incontournable pour votre voyage au Maroc

Une visite au Maroc n’est pas complète à moins que vous n’ayez dégusté un ou plusieurs verres du thé à la menthe emblématique du pays. Heureusement, les occasions de profiter de cette boisson rafraichissante sont nombreuses. Le thé à la menthe fait partie de la force vitale du Maroc. Mais ce n’est pas tout, car il est également populaire dans toute l’Afrique du Nord. Si vous avez la chance d’être invité dans la maison de quelqu’un pendant que vous y êtes, vous pouvez avoir hâte de vous voir offrir cette boisson d’hospitalité. S’il vous est offert, soyez sûr d’accepter non seulement il possède un goût agréablement sucré, mais il est impoli de le refuser.

Thé à la menthe : une tradition typique du Maroc

Le thé à la menthe marocain, appelé « whisky berbère » ou thé à la menthe du Maghreb est l’un des piliers de la culture marocaine. Au Maroc, le thé est siroté à toute heure de la journée. Lorsque les Marocains accueillent des invités chez eux, ils sirotent du thé, lorsqu’ils célèbrent une naissance, une cérémonie de mariage ou un décès, ils sirotent du thé et lorsqu’ils partagent les repas, ils le sirotent. Le thé se boit lentement 20, voire 30 fois par jour au Maroc. Quand un verre de thé est offert, c’est un tabou culturel de refuser. Refuser une offre de thé marocain est considéré comme impoli étant donné que beaucoup le considèrent comme faisant partie d’une expérience de liaison. Bien qu’il existe de nombreuses histoires de thé racontées à travers le Maroc, un consensus partagé est que le rituel du thé marocain est un art.

thé à la menthe du Maroc

La tradition marocaine du thé remonte à l’Antiquité

Le thé au Maroc, ce n’est pas seulement faire bouillir l’eau et ajouter de la menthe, c’est un art cérémonial, un rituel pour nous, semblable aux chinois et japonais. En effet, la tradition marocaine du thé remonte au 12e siècle avant J.C. Il existe différentes théories sur l’origine du thé au Maghreb. Certains disent que les Berbères ont importé du thé d’Asie, tandis que d’autres pensent que la reine Anne Stuart de Grande-Bretagne a présenté le thé au sultan marocain comme un stratagème pour libérer les prisonniers britanniques.

La particularité du thé à la menthe marocain

Le thé à la menthe marocain contribue à une bonne santé. Les gens qui vivent dans des déserts ou des oasis comme le Maroc boivent du thé chaud toute l’année, y compris l’été. La consommation de boissons chaudes refroidit le corps et la combinaison de thé marocain contient de nombreux ingrédients puissants tels que des antioxydants, des propriétés pour stimuler l’endurance, aider à la digestion, augmenter les performances mentales, inhiber la croissance des bactéries et des champignons et même éliminer les troubles cutanés. Bref, le thé à la menthe propose non seulement un gout exquis, mais également des vertus extraordinaires.

Si vous souhaitez gouter à cette boisson emblématique du Maroc, sachez que tous les hébergements et tous les Riad où vous séjournez vous proposeront à coup sûr le thé à la menthe. Dans cette optique, optez pour un hôtel à Ouarzazate est un le meilleur moyen de s’imprégner de la culture marocaine tout en passant des vacances inoubliables. Mais dans tous les cas, le thé à la menthe sera toujours présent.